TUTOS   DIY   COUTURE   WEB   DÉCO   LIFE   LOVE   CONTACT

8 avr. 2015

Astuce couture : Coudre du tissu lamé


Bonjour !


J'adore les tissus lamés. On est d'accord, c'est pas portable tous les jours, et ça peut vite vous rappeler votre déguisement de cosmonaute du CM2, OK. Mais à petites doses (ou à grosse dose assumée) ça peut rendre très chouette. Par contre, à coudre, c'est la galère interstellaire, donc voilà tous mes conseils et mes astuces pour coudre des tissus lamés !



1. Choisir le bon tissu


A la base, un tissu lamé c'est un tissu dans lequel sont insérés, pendant le tissage, des fils brillants. a la base. Maintenant, quand on parle de tissus lamés, on parle aussi de tissus enduits brillants, qui sont plus généralement des tissus en maille, genre jersey, recouverts d'une couche brillante. C'est pour ces tissus-là que je vais vous filer mes conseils. 



A ne pas confondre avec les tissus "laser", qui font un peu le même effet mais qui ne sont pas d'une qualité terrible, et qui, vue de près, forment comme des petits points (alors que la lamé est uniforme).

A ne pas confondre non plus avec les tissus "vinyle" qui sont un peu fabriqués pareils, qui ont aussi brillants, mais qui ne rendent pas le même effet (vous faites un leggings en tissu lamé, ça fait disco ; vous faites un leggings en vinyle, ça fait film pour adultes.)



Quand vous choisissez un tissu lamé, vérifiez qu'il est d'assez bonne qualité : étirez légèrement le tissu ; il se craquelle un peu, c'est normal, c'est la procédé de fabrication qui veux ça ; mais quand vous le relâchez, les craquelures doivent quasiment disparaître ; si elles restent, passez votre chemin, votre tissu sera déglingué alors que vous n'aurez même pas fini de coudre.

Voilà l'exemple avec un tissu lamé de bonne qualité : il s'étire et revient à sa place normalement.



Et maintenant un exemple avec un tissu laser de mauvaise qualité (je n'avais pas de lamé pourri pour vous montrer, mais l'effet est identique) : 



(Pour ma part j'utilise ces tissus lamés, qui s'appellent "jersey feuille" - je pense que c'est la traduction littérale du terme allemand - et j'en suis très contente, j'ai aussi utilisé des "laser" mais c'était vraiment la catastrophe)

2. L'entretien

Contrairement aux autres tissus, ne le lavez pas avant de le couper et de le coudre. Déjà, si il est de bonne qualité, vous n'aurez pas de rétrécissement au premier lavage.
Ensuite, la lamé c'est fragile, et moins on le lave, mieux c'est.

Sauf que vous devrez bien laver vos vêtements de temps en temps... Dans ce cas, lavez le de préférence à la main, à l'eau froide, avec pas beaucoup de lessive. Pour l'essorage, allez-y mollo. Et pas de sèche-linge DU TOUT.

Vous pouvez aussi le laver à la machine de temps en temps : les premiers lavages, ça pert un peu de son brillant, le tissu se patine un peu, mais en fait, je préfère, ça fait moins "cheap". Après les deux-trois premiers lavages, si on ne le lave pas trop chaud, ça ne bouge plus. J'ai un T-shirt sur lequel j'avais rajouté des bordures aux cols et aux manches en lamé vert fluo (je sais j'ai bon goût) et après l'avoir lavé deux/trois fois, il n'a plus bougé.


3. Le repassage


Pendant que vous cousez, repassez le tissu au minimum, seulement quan vous n'avez pas le choix, et toujours sur l'envers du tissu (là ou ce n'est pas brillant)

Si vraiment votre couture fait que vous devez le repasser sur l'endroit, protégez le tissu en lamé avec un autre tissu que vous mettez par-dessus.

Repassez avec le moins de vapeur possible : ça a tendance à l'abîmer, et en plus de ça, le tissu devient tout collant, et après, bonjour la galère pour le couper et le coudre... 


4. Le traçage et la coupe


Pour tracer sur du lamé, il faut tracer sur l'envers du tissu, là ou ce n'est pas brillant. Si vous tracez sur l'endroit, ou ça ne marche pas, ou ça marche beaucoup trop bien et ça ne part plus. Oui, c'est bête.

Par contre, il y a un truc qui est génial avec le lamé : quand vous tracez / coupez, dans la mesure du possible, coupez toujours à double, en repliant le tissu endroit contre endroit. Lorsque vous tracerez sur le tissu, les deux couches vont se coller ensemble, et du coup, vous pouvez couper et tracer tranquillement, ça ne bouge pas d'un iota, comme si vous aviez collé les deux parties du tissu ensemble. 

Une fois coupé, vous tirez légèrement sur un côté pour décoller les deux parties qui se défont très facilement. 



5. Coudre du tissu lamé


Coudre du lamé, c'est un peu comme coudre du jersey et de la toile cirée. En même temps. Si vous avez déjà fait l'un ou l'autre, ou les deux, vous savez comment c'est la galère. Ben le lamé, c'est pareil, mais en pire, parce qu'il y a les deux en même temps...

Donc, pour coudre du tissu lamé : 

- Utilisez toujours, toujours, toujours une aiguille spécial stretch fine (70) ; 
- Cousez avec un point zig-zag, ou élastique ; 
- Si vous avez une surjeteuse, faites le maximum de coutures avec ; 
- Laissez le tissu glisser sous la machine, sans l'étirer : sur du jerset normal, ça gondole ; sur du jersey lamé, ça gondole ET ça craquelle. 
- Dans la mesure du possible, cousez avec l'envers du tissu vers le haut. Dans la mesure du possible, évidemment. Si vraiment vous ne pouvez pas faire autrement, ou que le tissu colle trop, glisse, bref, que c'est la galère : cousez avec du papier de soie sur le tissu, ou dessous, selon ce qui facilite la tâche. 



Et voilà ! N'hésitez pas à laisser en commentaires vos astuces à vous :-)





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 commentaires:

  1. J'adore le côté disco / films pour adulte. Autant le jersey, j'ai pas peur autant le lamé ... mais là, je me sens forte et je vais essayer ! MERCI !

    RépondreSupprimer
  2. Pour ma part, je ne suis pas fan de ce genre de tissu. Je pourrais bien le travailler pour quelqu’un d’autre, mais je ne le porterai certainement pas.

    RépondreSupprimer
  3. Couturière de métier, c'est bien l'une des astuces que je ne connaissais pas, alors merci pour vos conseils !!

    RépondreSupprimer