TUTOS   DIY   COUTURE   WEB   DÉCO   LIFE   LOVE   CONTACT

11 mars 2015

Comment apprendre à coudre ? Les 12 trucs que j'aurai bien aimé ne PAS avoir à apprendre par moi-même.




Bonjour mes p'tits loups,

Aujourd'hui, un article que je pense à faire depuis longtemps... Sans jamais avoir eu la motivation de m'y mettre, parce que des choses à dire, il y en a. J'ai commencé la couture il y a plusieurs années, et puis j'ai fini par en faire mon métier. Mais au début, j'ai appris toute seule, j'ai galéré, surtout qu'à l'époque, si internet existait déjà, il n'y avait pas foule d'informations sur le sujet (cela dit, ça m'a aussi permis d'améliorer de manière significative mon anglais) . Donc, j'ai galéré, j'ai expérimenté... Et j'ai finit par retourner à l'école. Donc, parce que je me dit que je ne suis pas la seule à vouloir se lancer dans la couture sans forcément avoir les moyens de se payer des cours, voilà tous les conseils que j'aurais bien aimé avoir quand j'ai démarré...


1. Acheter une machine à coudre


Si jamais vous avez envie de me faire un cadeau, et que vous voyez cette machine sur une brocante, vous savez quoi faire. 


Ça semble peut-être évident... Mais ça ne l'était pas pour moi. Je n'avais pas de machine à coudre, alors j'ai commencé par coudre des petites choses à la main. Ça va un temps. Mais je me suis vite lassée, et j'ai finit par laisser tomber.

Pourquoi ?
Parce que à la main, tout va beaaaaaaaaucoup plus lentement qu'à la machine (Captain Obvious Bonjour) et que du coup, coudre devient vite frustrant. On ne voit pas le résultat rapidement, alors  ben... On laisse tomber. 

Avoir une machine à coudre permet aussi d'avoir des coutures vachement plus nettes et jolies qu'à la main (et plus solides - mais au début, je vous avoue que la solidité, j'en avais pas grand-chose à faire, je voulais que ça soit JOLI.) , et pareil, on est beaucoup plus contents du résultat, on prend confiance en soi, et on a envie de continuer. C'est aussi simple que ça. Donc, si vous voulez vraiment apprendre à coudre, achetez une machine. 

( Bientôt, je vous fait un article sur comment choisir une machine à coudre quand on est débutants !)

2. Mais pas la peine de se ruiner non plus




Que vous achetiez une machine à coudre ou du tissu, de la mercerie etc... Pas la peine, au début, de se ruiner.

Pourquoi ?
Parce que quand on commence en couture - et quand on débute dans quoi que ce soit d'ailleurs - il y a des ratés. Et les ratés, c'est cool, parce que ça permet d'apprendre plein de trucs. Mais si vous commencez par une robe en soie à 25€ le mètre, et que vous ne pouvez pas la porter, vous aurez les boules. Du coup, avec du tissu pas trop cher, vous pouvez vous entraîner, faire plein d'essais, c'est pas grave. 

3. Faites attention à la qualité




Je sais, j'ai l'air de me contredire. Juste avant, je vous dit de pas dépenser beaucoup pour votre matériel et vos fournitures... Et là, je vous dit de privilégier la qualité ? Whaaaaat ?

Je dis bien privilégier la qualité. Pas le prix... Parce que souvent, le prix ne fait pas la qualité, malheureusement. 
Quand on débute en couture, on débute. Donc, il y a plein de choses qu'on ne connaît pas, et on est face à plein de problèmes dont on ne connaît pas l'origine. Quand j'ai commencé, des fois, mes coutures étaient horribles, et je ne savais pas pourquoi. Plus tard, j'ai compris que c'était les aiguilles de ma machine à coudre - que j'avais acheté en bazar, et pas en mercerie - qui étaient de super mauvaise qualité. J'ai acheté des aiguilles certes un peu plus cher ... Mais j'ai vu la différence. Tout de suite. Ma couture était nickel : le problème ne venait pas de moi, mais des aiguilles... 

Pareil pour le fil et les tissus. Ne tapez pas dans le haut de gamme tout de suite en vous disant que forcément, vous allez accomplir des merveilles. Mais ne prenez pas systématiquement le moins cher.

Voilà, selon moi, les produits pour lesquels vous pouvez investir un peu plus (et que je vous déconseille d'acheter au rayon 1er prix, par expérience personnelle. Et pourtant, je suis fauchée.) : 

  • Les aiguilles de machine à coudre. Les schmets sont vraiment bien, il y a aussi d'autres marques que je n'ai pas en tête mais qui sont très bien aussi. De manière générale, si vous les achetez en mercerie, c'est que ça va. Si vous les achetez dans des packs, ou qu'il n'y a pas de marque dessus... C'est mauvais signe. 
  • Le fil (surtout, surtout, surtout les fils vendus par lot de 90 pour 4€ . C'est chouette en déco, c'est coloré. Mais à coudre, c'est l'horreur.) Je n'aime pas spécialement partir du principe que parce que c'est une marque connue, c'est de la bonne camme (on reviendras sur le sujet quand je vous parlerais des machines à coudre...) , mais pour le fil, malheureusement, c'est vrai.
    J'ai, je pense, une centaine (sans rire) de bobines de fil qu'on m'a offert avec mes machines à coudre. Je ne les utilise JAMAIS. J'ai essayé, mais le fil casse, la couture gondole, la tension refuse de se régler correctement. Bref, investissez dans du bon fil, comme Gütermann

    DMC, Coats... J'aime aussi les fils "au chinois", mais ils sont assez chers. J'en oublie, mais ce sont les principaux que j'utilise. 
  • Les tissus en maille et les tissus élastiques de manière générale (pour les tissus type toile, ça va) , parce que s'ils sont mal tissés, ou avec de l'élasthanne de mauvaise qualité, vos coutures vont gondoler à mort, et au premier lavage, vous allez perdre deux tailles sur votre vêtement. Au deuxième, vous aurez des trous le long des coutures. Ouais, pas cool.


4. Allez-y doucement




Commencez par des petits projets faciles et qui ne prennent pas trop de temps : des pochettes, des petits sacs tout simples, pourquoi pas une jupe basique... Mais évitez de commencer direct par une robe avec des smocks, des poches passepoilées, une fermeture invisible et plein de plis.

Pourquoi ?
Parce qu'il vaut mieux commencer par assimiler des bases certes faciles, mais qui vous serviront tout le temps, pour des projets faciles même s'ils ne vous font pas forcément rêver, que par un gros projet, qui est peut-être la robe de vos rêves mais que vous mettrez 6 mois à terminer.

L'important, quand on débute, c'est de prendre confiance en soi, avec des projets que vous terminerez rapidement, dont vous verrez tout de suite le résultat et que vous pourrez porter ou utiliser. Vous serez super fières de vous, vous aurez envie de passer au niveau supérieur, et vous aurez acquis les bases pour ça. Donc, on y vas tranquillement !

Pareil pour les tissus. Oui, je sais, le jersey, c'est trop chouette. Mais c'est un poil plus galère à coudre. Pareil pour la mousseline. Commencez par des toiles de coton (et en plus, il y en a tellement de variétés de couleurs et d'imprimés que vous ne risquez pas de vous ennuyer) , qui sont beaucoup plus facile à couper et à coudre. 

5. Apprendre à se servir de sa machine




Là encore, ça peut paraître bête... Mais ça ne l'est pas. Une fois que vous avez votre machine, commencez par apprendre à l'enfiler. Je dis souvent que quand on sait enfiler une machine à coudre, on sait coudre. C'est presque vrai : il y a tellement de problèmes de couture qui viennent d'une machine mal enfilée, que savoir enfiler sa machine à coudre, c'est déjà 50% du boulot. Et ça n'est pas compliqué... Il suffit de regarder le manuel. Il y a aussi plein de vidéos sur le web qui vous fileront un bon coup de pouce.

Une fois que l’enfilage n'a plus de secrets pour vous, apprenez à régler la longueur des points, la tension ; essayez les différents points que propose votre machine, pour voir le résultat et vous familiariser avec tous les réglages. Comme ça, le jour ou vous devrez faire une boutonnière, ça sera beaucoup plus facile de la réussir sur votre vêtement si vous avez déjà fait des tests avant. 

6. REPASSER.




Franchement... Celui-là, j'aurais dû le mettre en premier, tellement c'est important. Au départ, j'y croyais pas non plus. Mais vraiment, c'est LE passage obligé. 
Tout d'abord, repasser ses tissus AVANT de les couper. 

Pourquoi ?
Parce que si vous coupez votre tissu froissé, une fois défroissé, la pièce coupée n'aura plus la même forme. Donc votre patron ne sera plus juste. Vous n'avez encore rien cousu que c'est déjà mal barré... Donc, on repasse toujours ses tissus AVANT de les couper.

Et quand je dis repasser, c'est avec de la vapeur. La chaleur toute seule ne fait pas grand chose. 
Repassez également vos coutures une fois cousues. Parce que le repassage permet de lisser les plis qui se forment parfois dans les coutures, de détendre le fil et le tissu, d'avoir des ourlets bien plats... 
Bref, repasser ses coutures permet d'avoir un résultat net et propre.

Et comme disais une de mes profs de couture : "Il n'y a pas de petits ratés qui  ne puissent être réglés par un bon coup de vapeur" Et elle a raison... (On parle de "petits" ratés, par de gros plantage hein)

7. L'importance de l'épinglage...




Quand vous lisez un tuto de couture, et qu'on vous dit qu'il faut épingler : épinglez. Même si c'est deux lignes droites qui, apparemment, n'ont pas vraiment besoin d'être épinglées. 

Pourquoi ?
Parce que lorsqu'on coud à la machine, les petites griffes de la machine entraînent le tissu. Mais qu'il n'y a que le tissu du dessous qui touche les griffes. Alors, si le tissu n'est pas épinglé, vous arriverez à la fin de votre ligne droite qui commence parfaitement avec... Un bon gros décalage. 

8. ... Et des repères de montage.




Au début, ça me gonflait sévère de reporter tous les repères de montage qu'il peut y avoir sur un patron. Surtout sur les lignes droites. C'est bon, je sais ou commence la ligne, je sais ou elle finit... Pas besoin de noter EN PLUS le milieu, et le quart...

Sauf que, comme expliqué précédemment, quand on coud à la machine, le tissu à tendance à se décaler.
Avec des repères de montages (et un bon épinglage) vous pourrez contrôler, et donc corriger, au fur et à mesure que vous cousez, si tout est bien là où il doit être. Sans repères de montages, et même avec des épingles, vous ne verrez le décalage qu'à la fin. Quand vous avez tout cousu. Et que vous devez tout découdre pour recommencer. 
Et découdre, c'est la loose : 

9. Reposez-moi ce décou-vit tout de suite.




Je sais, c'est super pratique. Mais c'est aussi THE gros danger, parce que justement... Ça découd vite. Ça transperce aussi le tissu très vite, et très bien. 

Si vous ratez votre couture et que vous devez la défaire, c'est pas grave, pour pouvez recommencer après. Si vous transpercez le tissu... Vous aurez à recommencer du début, c'est à dire à recouper vos pièces. Donc vous allez peut-être découdre plus lentement aux ciseaux, mais au final, vous gagnerez du temps. 

Donc, si vous devez défaire une couture, faites-le avec des petits ciseaux fins



Quand j'étais en cours, on nous avait carrément interdit les découvit. Bon, maintenant, je l'utilise quand même, mais pas pour tout, pas tout le temps, et toujours trèèèèèèèès lentement...

10. Prenez des risques !




Et oui. Aventurez vous dans des projets peut-être un peu trop difficiles pour vous (j'ai dit un peu hein) , essayez de faire vos propres patrons, bref, EXPERIMENTEZ. Alors oui, des fois, vous allez vous planter massivement. Mais des fois seulement. Et quand vous vous plantez, vous apprenez plein de choses, beaucoup plus qu'en réussissant quelque chose de très facile du premier coup. Et si vous ne vous plantez pas, vous aller prendre confiance en vous, parce que vous ne pensiez pas y arriver... Et en fait, si. Vous êtes plus fortes que ce que vous croyez! 

Ce conseil vaut particulièrement quand vous avez acquis les bases : on à l'impression que ça y est, on a compris, on peut TOUT faire. Ce moment est génial, parce que tu te rend compte du nombre de possibilités créatrices qui s'ouvrent, et tu as envie de tout expérimenter... Alors allez-y. Parce que quand vous serez encore plus douées, curieusement, vous aurez l'impression de stagner, qu'il y a des techniques qui, définitivement, ne sont pas votre truc. Et comme vous saurez comment les contourner, il y a de fortes chances pour que vous ne travaillez pas dessus... (Moi la première). 


11. Suivez votre instinct





La couture, c'est une bonne dose de logique, et pour le reste, c'est de l'impro. Il y a des règles de base, des techniques que vous devez connaître, mais après, il faut aussi vous écouter, et vous faire confiance. Des fois, vous suivrez un tuto, et ça ne vous semblera pas logique, pas cohérent. C'est normal : on a tous et toutes nos préférences, nos manières de travailler, des techniques qu'on préfère, qu'on maîtrise mieux. Ce n'est pas parce qu'une blogueuse ou une créatrice vous donne un tuto que forcément, c'est de l'or en barre et que ça va fonctionner à tout les coups (et ça vaut aussi pour mes tutos à moi !)
Ça fonctionne sans doute pour la personne qui l'a crée, mais vous avez le droit de l'adapter à votre manière de travailler. Et puis personne n'a la science infuse !

Alors si vous êtes bloquée sur un projet parce qu'il y a une technique que, malgré tout vos efforts, vous ne maîtrisez pas, ou qui ne vous plaît pas, ou que vous "ne sentez pas" : ne restez pas bloquée dessus, c'est le meilleur moyen de laisser votre projet non terminé dans le bas du placard (perso, j'ai un carton et un sac ikea entier de projets pas terminés...) . Essayez une autre technique à la place, une autre finition, que vous sentez mieux. Encore et toujours, si vous finissez votre projet = gain de confiance en vous question couture = vous aurez envie de progresser = vous progresserez.



12. Et surtout : faites vous plaisir.




Si vous avez envie d'apprendre à coudre, et que ce patron de pochette à l'air très facile, mais que le modèle ne vous plaît pas : laissez tomber. Cherchez autre chose, qui vous plaît plus. Si vous commencez un projet de couture qui, dès le départ, ne vous emballe pas, vous aller bâcler les étapes reloues, et vous ne serez pas satisfaites du résultat, vu que vous n'étiez même pas satisfaites de l'idée de base. Du coup, coudre ne vous paraîtras pas comme quelque chose de sympa et d'agréable dans quoi vous avez envie de progresser. 

Alors que si vous commencez par un projet qui vous motive, et que le modèle, vous crevez d'envie de le porter tellement il est trop choupinet, vous allez non seulement vous éclater, mais apporter beaucoup plus d'attention aux détails, aux finitions, et vous serez juste trop contente de porter votre création... Et de passer à la suivante. 




Et c'est tout pour aujourd'hui ! Et vous c'est quoi les trucs en couture qui ont fait galérer au début, et que vous vous auriez bien aimé qu'on vous dise ( au lieu de comprendre toute seule au bout de la 16ème fois que tu fais la même co**erie ) ?





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

41 commentaires:

  1. salut, je rajouterai dans le paragraphe du repassage : laver le tissu avant de l'utiliser. Ca évite d'avoir un projet terminé qui se déforme au premier lavage... Surtout si le tissu n'est pas de très bonne qualité ;-)
    Quand on fabrique un tissu, en général on le tisse un poil moins large que ce qu'on veut, et après on l'étire à la rame (c'est une sorte dde gros four vapeur dans lequel on fait passer le tissu bien à plat) pour obtenir un tissu sans pli et à la largeur voulue. C'est pour cela que le tissu rentre toujours un peu quand on le lave (vous avez du vous en rendre compte quand vous lavez vos jeans la première fois....)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui c'est clair, laver le tissu avant de l'utiliser ça change tout (surtout avec les tissus de mauvais qualité, le nombre de fois ou je me suis retrouvée avec un top en taille 5 ans parce que j'avais pas lavé le tissu avant !) Cela dit, je suis des fois tellement bornée et pressée que j'avoue, je zappe parfois cette étape, quand j'ai des tissus dont je sais qu'ils sont de bonne qualité. Je les "décatit" avant avec beaucoup de vapeur, c'est supposé faire le même effet qu'en le lavant (mais là encore, sur les tissus cheap, c'est pas top)

      Supprimer
    2. Ce ne sont pas les tissus de mauvaise qualité qui rétrécissent mais ceux qui n'ont simplement jamais été lavés par le fabriquant. C'est le cas de ceux qui sont teint à la cire ou protégé et bloqué par un apprêt qu'il est incontournable d'éliminer par un premier lavage en machine. Enfin, il y a les cotons 100% comme le jean qui perdent 8% à 11% de leur taille après un premier lavage, c'est ainsi, le coton rétréci sauf s'il contient un petit pourcentage d'élastane qui le bloque. Ce n'est pas une question de qualité mais de fabrication.
      Le décatissage à la vapeur ? Mais cela n'existe pas : décatir veut dire laver. A la vapeur, jamais un batik ne stabilisera sa couleur, jamais un shweshwe ne cessera de dégorger ! Et pourtant, ce sont des tissus magiques d'une qualité exceptionnelle, fabriqué selon des techniques anciennes.
      Outre cette précision, j'aime bien ton article qui dit des choses toutes simples mais si importante :)

      Supprimer
  2. Le repassage, c'est un truc que j'ai compris y'a pas si longtemps, alors que ça va faire 5 ans que j'ai pris mes premiers cours de couture... Y'a toujours plein de galère en cours de route, j'ai toujours tendance à faire les choses trop vite et donc pas assez concentrée je bâcle certains détails, mais c'est pas grave, je rattrape toujours l'affaire et j'apprends énormément! En tout cas même pour un moins débutante comme moi, cet article était hyper intéressant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De toute façon, y'a pas de meilleur moyen d'apprendre que de se planter ! C'est comme ça qu'on comprend vraiment ce qu'il ne faut pas faire...

      Supprimer
  3. Très intéressant article!! Je rêve de me lancer mais je n'ai pas encore débuté. Je suis pour un article sur comment choisir sa première machine à coudre car je tourne autour depuis quelques temps et ça m'aiderait sûrement à débuter!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça tombe bien, je suis justement en train de faire un article sur comment choisir sa machine à coudre pour débutant, revient mercredi prochain tu sauras tout ;-)

      Supprimer
  4. Super article, je mets pour l'instant mes envies de couture de côté car je suis dans une année de révisions intense en parallèle d'un boulot crevant, mais je me suis mise à te suivre pour plus tard, et cet article me donne tellement envie!!!

    Vivement que j'ai un peu de temps, un peu de place dans un appartement, et que je puisse commander au papa oel un machine a coudre ^^

    Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! C'est super si ça te donne envie de coudre. Fonces quand tu auras le temps (pas le peine de commencer stressée...) tu vas voir c'est addictif !

      Supprimer
  5. Il faut aussi bien choisir ses patrons.... car il y a rien de plus ennervant que de s appliquer à faire soi meme un vetement pour se rendre compte que le patron est mal coupé, ou que les mesures ne sont pas les bonnes ( surtout qd on fait entre un 38 et un 40)....grrrrrrrr. J ai fini par prendre des cours de patronnage, pour faire du sur mesure pour mes enfants et qqfois pour moi ( deja moins evident)... pour que ça tombe bien ! car l effort qu on fait qd on le fait soi meme c'est pour que ça vaille le coup ?!...je suis devenue addict des patrons japonais... oui, je sais c'est pas pour debutante, mais on s y fait vite car les dessins sont TRES explicites et une fois qu on maitrise les techniques c'est partout pareil. Je rajouterai aussi qu à mes debuts, j ai bcp decousu les robes ou vetements pour VOIR comment s etait fait et OBSERVER toutes les coutures, pour refaire apres. Merci pour cet article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet article !
      J'aurais aussi évoqué les mesures. Bien prendre les mesures sur soi pour trouver la bonne taille à sélectionner sur le patron. Et quand on n'est pas très sûr de soi, batir le projet pour pouvoir faire un essayage AVANT de coudre (et d'avoir à sortir les joli petits ciseaux pour découdre parce qu'il manque 1 cm d'aisance à la poitrine -_- Je sais, ça sent le vécu ^^)

      Supprimer
    2. ha oui le patron... Une fois j'ai acheté un super patron vintage en brocante, je me suis ruée sur ma machin et j'ai fait une robe magnifique... 4 fois trop grande pour moi. J'avais pas vérifié la taille... Erreur tellement bête que j'ai eu envie de ma tape la tête contre un mur !

      Donc : choisir son patron correctement ET prendre ses mesures ^^

      Supprimer
  6. Comme dit plus haut: laver le tissu avant de le découper. Parce qu'entre le fait qu'il peut rétrécir, il peut aussi perdre de sa couleur et là, le fil qui était parfait devient trop visible.
    Une autre chose que je rabâche à longueur de temps sur mon blog: faire une toile. Qui n'a jamais innocemment suivi le tableau de mesure d'un patron pour s'apercevoir que le modèle taille trop grand/petit ou que la poitrine/taille/épaule/... est mal placée par rapport à notre corps. C'est plus long, c'est agaçant à reprendre mais au final, on portera vraiment le vêtement.

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ces petites astuces dont pas mal que je ne connaissais pas. Je suis allée aux coupons de St Pierre récemment et la dame m'a recommandé de laver mes tissus coton avant de les coudre... c'est sympa d'échanger des trucs comme ça je trouve! Je n'ai malheureusement pas autant de temps que je voudrais pour coudre... peu importe la fréquence on progresse toujours pourvu qu'on soit consciencieuse! Des bisous! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les laver c'es vrai c'est important , je l'ai pas rajouté parce que... Hum... Je zappe un peu trop souvent cette étape parce qu'au bout d'un moment, je sais quels tissus vont rétrécir, décolorer, et ceux qui vont pas bouger. Mais ça demande un peu de pratique, et on est jamais à l'abris des mauvaises surprises...

      Supprimer
  8. Merci pour tous ces conseils. Pour l'instant je couds à la main (jupes pour ma fille, vêtements de poupons). Mais ma grand-mère doit me donner une de ses machines à coudre très bientôt. Je relirai donc tout cela avant d'attaquer de nouveaux projets couture.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour tous tes conseils! J'ai eu la chance de faire des stages chez une couturière et dans une usine de couture et j'avais pu apprendre quelques unes de ces astuces, ton article me motive à retenter de me mettre à la couture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais ça oit être top intéressant un stage en usine... Faudra que tu nous fasses partager les astuces ;-)

      Supprimer
  10. Merci pour cet article. Je débute et je file de ce pas acheter des nouvelles aiguilles avant de lancer ma MAC par la fenêtre.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour et merci c'est super sympa !! surtout quand on apprend toute seule (j avais entendu parlé d u repassage et du lavage mais je ne comprenais pas les raisons ) :) .Merci!!

    RépondreSupprimer
  12. C’est gentil de partager avec nous tes expériences et conseils. Ça aide énormément !

    RépondreSupprimer
  13. Que de bons conseils pour démarrer et se faire la main, ses expériences dans des projets coutures...Le temps me manque mais je garde cela en tête dans mes projets !! MErci bcp !

    RépondreSupprimer
  14. Je suis débutante et je me suis retrouvée dans cet article , ça fait deux ans que je fais de la couture ( J'ai même eu la chance de faire mes stages chez une couturière) , je fais des petites choses comme des pochettes , des plumiers , des pochons , des sacs... Mais j'aimerais me lancer dans les vêtements , cependant je n'arrive pas à le faire malgré mon envie ( Je pense que c'est une histoire de confiance en moi qui cause ça ) , bref un jour je me lancerais peut être ^^ . Merci pour ton article et tes conseils :)

    RépondreSupprimer
  15. Oh!!! je découvre ton blog et...cet article tombe à pic!! J'ai commencé la couture il y a quelques années et j'ai vite laissé tomber...trop d'idées, et peu de résultats. Si on m'avait conseillé comme toi là, peut-être que j"aurai continué. Ca me donne bien envie de m'y remettre en tout cas. merci :-)

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour. Merci pour cet article. Dans ton post sur le top en soie, tu parles d'épingles très très fines. Pour les épingles aussi tu as des recommandations stp ? Les miennes cassent ou se tordent... Des fois, j'ai l'impression qu'elles sont trop grosses. Tu as une marque en tete ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les épingles BOHIN sont le must et surtout pas avec des boules plastiques fantaisies en couleur car au repassage elle fondent...paroles de couturière :)

      Supprimer
  17. Merci beaucoup pour ces 12 trucs. Comme je suis débutante en couture, vos trucs vont vraiment m'aider. Je viens de découvrir votre blogue et je crois que je vais le consulter souvent.

    RépondreSupprimer
  18. Hop direct dans mes favoris cet article ! Je découvre ton blog aujourd'hui même et j'aime beaucoup ! Je prends mon premier cours de couture la semaine prochaine et je suis vraiment VRAIMENT néophyte ! Du coup c'est génial pour pouvoir consulter des articles comme ça, hyper accessibles !
    Le truc qui fait le plus flipper pour le mmt, ce n'est pas tant le technique (je me dis que j'apprendrai - petit à petit - lors des cours) que l'achat du matériel et des matières (trop peur de me planter sur l'achat des tissus... de me retrouver ac un tissu qui ne correspond pas du tout à la pièce que je souhaitais réaliser, de ne pas savoir trouver les bons plans et de me retrouver avec des tissus de mauvaises qualités ou très chers...)

    RépondreSupprimer
  19. Hello,

    Après des essais très ambitieux en solo accompagnés de ratés (oui oui une robe XVIIIème du premier coup je vais y arriver NO PROBLEMO) mais aussi de réussite (la robe Scarlett de mes rêves...) j'ai pris la décision de prendre des cours avec la mairie de Paris l'an dernier. J'ai appris une foule de choses nouvelles et... réalisé tout ce qui me restait encore à apprendre ! Très intéressant ce post, ça me rassure je vois qu'on sait toutes les erreures à ne pas commettre et... qu'on les fait quand même ;-) ! je vais suivre avec plaisir ta progression, n'hésite pas à venir jeter un oeil à mon blog de néophyte enthousiaste si ça peut t'intéresser www.marquiseelectrique.wordpress.com

    RépondreSupprimer
  20. Avez vous une adresse mail? J'aimerais un conseil sur une machine?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour débuter mais pas que .... vous avez une tite machine qui fait pleins de points dont le point pour jersey qui est très bien chez ALDI oui oui chez ALDI et mm lidl y en a régulièrement,à moins de 100euros et surjeteuse aussi ;; ( plusieurs amies ou élèves autour de moi les ont ).... c'est bien suffisant !! je suis couturière et donnais des cours aussi ... (Super article bravo!!!ça me rappel des souvenirs mais j'avais 11/12 ans ....hi hi.... ) ;;;; désolée les ciseaux de broderie ne servent qu'à ouvrir les boutonnières et broder chez moi ;;; le problème c'est les points trop petits que font souvent les débutants >4 points/cm c'est bien qd on découd souvent.....

      Supprimer
  21. Très bon article, je suivrais tes conseils dès que j'aurais ma machine :)

    RépondreSupprimer
  22. coucou
    Très bon article et bien expliqué, bravo
    Juste un petit truc, le découvit c'est nickel mais les ciseaux de brodeuse pour découdre ... pas sûre que ce soit le top ...
    Mais à chacune de voir, ce qui lui convient le mieux ;)
    Ceci dit, encore bravo pour votre article

    RépondreSupprimer
  23. waah merciii, j'ai hyper envie d'essayer et cet article me motive beaucoup j'ai super hate d'explorer tous tes articles. Je t'adooore lol

    RépondreSupprimer
  24. super article, je donne des cours de couture à des adultes, et c est exactement tout ce que je dis à mes élèves au 1er cours. j ai eu l impression que c était moi qui avait écrit cet article lol

    RépondreSupprimer
  25. 12 trucs très utiles avant de démarrer,pour ce qui est à découdre , j'utilises toujours 1 découds vite mais avec précaution bien sûr sinon celà peut faire des trous dans le tissu.Sinon je suis à mon compte et je fais des retouches à mon domicile et je voudrai savoir comment gagner plus d'argent car je suis en campagne et je me fais un tout petit salaire ? Merci beaucoup pour tous vos conseils précieux !!!

    RépondreSupprimer
  26. Je viens de tomber sur ton blog et je suis conquise. Merci pour ces conseils, basiques certes, mais très utiles!

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour,
    Peut-on vous joindre en message privé?
    Merci
    as

    RépondreSupprimer
  28. J'adore tous ces conseils! Bravo pour ce joli blog, je me régale de le lire.
    Merci encore!

    RépondreSupprimer