TUTOS   DIY   COUTURE   WEB   DÉCO   LIFE   LOVE   CONTACT

23 mars 2015

Les 10 fonctions de base d'une machine à coudre pour débutant

Il existe de nos jours une foule de modèles de machines à coudre, avec tout autant d'options, d'accessoires et de points qu'il y a de moutons de poussière sous mon lit ( en fait j'en sais rien, je ne regarde jamais, mais là n'est pas la question) . Voici comment vous y retrouver dans cette jungle : Quelles sont les 10 fonctionnalités de base à avoir sur sa machine à coudre de débutant ?


Voici donc les 10 fonctions "essentielles" d'une machine à coudre. Quand je dit "essentielles", je veux dire les options et fonctions qui vous permettront de coudre correctement, de faire des finitions propres et de ne pas trop vous prendre la tête. 
Ce sont les fonctions qui sont selon moi essentielles pour des débutants en couture, mais pas nécessairement pour des couturiers plus expérimentés (parce qu'on sait faire autrement, qu'on a une autre machine pour faire ça, etc.)

En gros, ce sont les fonctions basiques et très utiles que vous trouverez sur une bonne machine polyvalente. Les 5 premiers points de la liste sont les "super-essentiels", ceux qui sont indispensables pour tout le monde et pour tout types de projets de couture; les 5 suivants sont ceux qui sont très très pratiques et vous permettront de réaliser des projets très variés, mais qui sont "moins" indispensables. 
Donc : si la machine à coudre que vous souhaitez acheter n'a pas les 5 premiers, passez votre chemin. Si elle n'a pas les 5 suivants, ou pas tous, réfléchissez bien à ce que vous voulez coudre, et ce dont vous avez besoin (cet article pour vous aider à savoir quelle machine à coudre il vous faut selon le type de projets de couture que vous voulez faire)

1. Le point droit 

 C'est sur toutes les machines à coudre (sauf les spécial zig-zag mais ça c'est du côté des industrielles) 
Le point droit, c'est le point de base, que vous utiliserez 90% du temps. Donc, il n'est pas juste essentiel, il est la définition même d'une machine à coudre. 


 2. Le point zig zag 

Toutes les machines à coudre familiales ont le point droit, et au moins le point zig-zag (sauf certains modèles anciens). Pour débuter, une machine polyvalente familiale, avec le point droit, le zig zag et quelques points utilitaires comme les boutonnières, ça suffit amplement. 



3. Le réglage de la tension

Si vous ne pouvez pas régler la tension du fil de votre machine à coudre... Méfiez-vous. C'est un réglage essentiel, qui vous permettras d'avoir une belle couture. Certaines machines le font automatiquement, mais il doit être possible de le régler aussi manuellement. Si ce n'est pas le cas : laissez tomber. 

4. Le réglage de la longueur du point

Régler la longueur du point de la machine à coudre vous permet, sur le point droit par exemple, de coudre un point de bâti (couture provisoire) , ou de coudre des fils de fronces, etc.
Toutes les machines pour débutants n'offrent pas la possibilité de régler la largeur ou la longueur du point. Vous pourrez choisir entre deux tailles de point droit, deux tailles de zig-zag et c'est tout. Alors certes, on utilise la plupart du temps la longueur "basique" .  Mais pour certains projets, ou tissus, vous devrez régler la longueur vous-même pour arriver au résultat que vous souhaitez.
Et puis, on apprend énormément en bidouillant les réglages et en voyant ce que ça donne. Si tout est pré-réglé, vous n'apprendrez pas grand chose... 
Vérifiez donc que la machine à coudre que vous voulez acheter propose une molette de réglage de la longueur du point. 




5. Le bras libre

Une machine avec un bras libre, c'est une machine à coudre dont on peut retirer une partie du capot (généralement là ou on range les accessoires) ce qui permet de libérer le bras de la machine. On peut alors enfiler les jambes des pantalons ou les manches autour de ce bras, ce qui permet de coudre tout autour de la jambe / de la manche. Je trouve que le bras libre est également utile pour coudre des petites pièces de tissu, ça permet d'être plus à l'aide (mais là c'est une préférence personnelle). 



La plupart des machines familiales ont un bras libre, mais pas forcément les industrielles ou professionnelles (parce que dans ce cas il y a des machines juste pour faire les ourlets)

J'aurais tendance à me méfier d'une machine familiale qui n'a pas de bras libre : c'est vraiment très utile, et si les fabricants n'ont pas pensé à ça, je me demande à quoi d'autre ils n'ont pas pensé.



6 - La boutonnière automatique, en 4 temps ou 1 temps. 




Bon, techniquement, une boutonnière, c'est un point zig-zag très serré, donc même si votre machine n'a pas de programme boutonnière, vous allez très bien vous en sortir. Mais ça fait quand même gagner du temps. En quatre temps, c'est bien. En 1 temps, c'est mieux (forcément) mais la différence n'est pas incroyable : soit vous choisissez le point une seule fois, soit vous devez tourner la mollette plusieurs fois. Et dans tous les cas, vous allez vous gourer de sens les premières fois (et, pour ma part, à la 18ème fois, la 42ème, etc.)

Pas besoin non plus d'en avoir 12 sortes différentes. C'est chouette, mais pas du tout vital. 

7 - Le point de surjet


Là encore, le zig-zag sert aussi à surfiler les bords d'un tissu. Mais avec un point de surjet, c'est plus joli. Ça vous permet d'avoir de jolies finitions, des bords propres, jusqu'au jour où vous investirez dans une surjeteuse. 

8. Un point élastique

Pour assembler les tissus élastiques comme le jersey ou le stretch.
Je dis bien "un" parce qu'il y en a plusieurs : en forme d'éclair, zig-zag en trois temps... 
Encore une fois, le zig-zag est un point élastique donc en pratique il est suffisant (Vous commencez à comprendre pourquoi le point zig-zag est essentiel ?) . Mais sur certains tissus, les points élastiques autre que le zig-zag peuvent être plus esthétiques, et donc on a des finitions plus clean.



9 - La pression réglable du pied-de-biche. 

Si vous comptez coudre beaucoup de tissus élastiques ou de tissus très fins, c'est vraiment utile.

10 - Le point zig-zag en trois temps ou zig-zag piqué

C'est un point zig-zag, mais "en pointillés". Il est parfait pour coudre des élastiques, surtout ceux qui sont très sollicités, comme les élastiques qu'on coud à la taille d'une jupe, parce qu'il est très élastique, et très solide. Donc vous pourrez étirer et retirer et re re re étirez votre élastique sans qu'il casse.


Les autres options, comme la genouillère, la position de l'aiguille automatique, le coupe-fil intégré et j'en passe : Oui, c'est utile. Mais ça ne sont pas du tout des options indispensables quand on débute, plutôt des options de "confort". Ce confort peux devenir indispensable quand on passe plusieurs heures sur sa machine à coudre, et ceci tous les jours (et encore) mais pas quand on débute (à mon humble avis)


Et à titre informatifs, voici les points qui ne servent qu'à rajouter un 0 à la fin du prix de la machine mais qui ne servent vraiment pas à grand chose : 


- Les points décoratifs à la pelle. 
Avoir quelques points décoratifs, ça peut servir, de temps en temps. Mais vous n'allez pas les utiliser tous les 4 matins (à la limite le 1er jour histoire de tester) , donc rajouter 50 ou 100€ au budget juste pour pouvoir coudre des fleurettes, ce n'est pas forcément judicieux.

- Les points de broderie genre alphabet.
 Je sais, ça fait rêver. Mais en fait c'est naze. Je veux dire, oui, ça peut servir, occasionnellement. Sauf que ce "occasionnellement" coûte super cher. : entre deux modèles de la même marque, aux fonctionnalités identique sauf les points d'alphabet pour une, il y a une centaine d'euros de différence. Alors si vous choisissez une machine qui le fait, pourquoi pas, vous pourrez faire des étiquettes pour les vêtements de votre neveu. Mais au final, commander des étiquettes déjà prêtes, ça coûte moins cher. 

En fait, les points ne sont jamais tops, et normal : ce ne sont pas des machines à broder, mais des machines à coudre avec des points de broderie. Subtil comme différence, dit comme ça, mais quand vous verrez le prix d'une machine à broder, et la différence des points, vous comprendrez...



Donc pour résumer, si vous voulez acheter votre première machine à coudre, vérifier qu'elle fait bien le point droit et le point zig-zag ; que vous pouvez régler la tension ; que vous pouvez régler la longueur du point et qu'elle possède un bras libre ; que vous avez quelques options bien utiles, comme la boutonnière, le points de surjet et le point élastique. 



Demain, on va parler des accessoires de machines à coudre pour débutant : lesquels sont inclus avec les machines, lesquels sont vraiment utiles, lesquels acheter, et tutti quanti. 

Et si vous avez envie de savoir encore d'autres choses pour vous aider à choisir votre première machine à coudre, cliquez sur l'image pour accéder au sommaire du guide ! 







Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

6 commentaires:

  1. J'aurais aimé avoir ces bons conseils au moment où mon Cher-et-Tendre et mon fils m'ont offert ma MAC ! Cela dit, ouf, je me rends compte que j'ai tout ce qu'il me faut. Je viens même de comprendre qu'elle a trois points de sujet alors que j'utiliser bêtement un point zigzag... grrrr. En tous cas, merci pour ces articles !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour toutes ces explications, je me lance dans la couture et envisage d'acheter une nouvelle machine, mais je me force à attendre...

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour et merci pour vos articles tres complet je voudais me lancer et je pensait acheter la brother CS10 mais je n'ai pas de magasin proche de chez moi pour pouvoir tester je voulais donc avoir un avis pour savoir si ce pouvai etre une bonne machine pour une toute nouvelle couturiere

    RépondreSupprimer
  5. Pour mes premiers pas en couture, grosse galere pour le choix de la machine. Grâce a vous les choses sont devenue bien plus simple. Merci

    RépondreSupprimer
  6. merci beaucoup pour ces explications super utiles , je vais me coucher beaucoup moins bête ce soir

    RépondreSupprimer